Connect with us

International

Un jeune palestinien tué à Jérusalem par des tirs de l’armée sioniste

Publié

le

Le journal « Maariv » a rapporté que les forces sionistes avaient blessé, à mort, un jeune palestinien. Des témoins oculaires ont parlé de « tirs de balles abondants, vers 5 heures du matin ».

Dans la même occurrence, une femme palestinienne, soupçonnée d’avoir mené l’opération, a été blessée. Les autorités sionistes ont déclaré par la suite que l’attaque a été perpétrée par un jeune homme qui avait poignardé un soldat et une recrue.

La police, les services de renseignements sionistes ont été déployés dans toutes les rues du Vieux Jérusalem et ont complètement bloqué toutes les issues.

International

Pakistan: les troupes indiennes tuent une femme et blessent 3 personnes au Kashmir

Publié

le

Un responsable pakistanais a déclaré que les troupes indiennes avaient tiré sur la ligne de contrôle des deux pays dans la région de l’Himalaya, au Kashmir, tuant une femme et blessant trois personnes.

Raja Shahid, un commissaire adjoint, a déclaré que les troupes pakistanaises avaient riposté après ce qu’il a décrit lundi comme une violation du cessez-le-feu par l’Inde. Il dit que les deux côtés échangent encore des coups de feu.

Bilal Akbar, un médecin local, a déclaré que les fenêtres du principal hôpital de la ville avaient été endommagées par les coups de feu. Il n’ya pas eu de commentaire immédiat de New Delhi.

Les autorités pakistanaises affirment que les habitants de la ville frontalière d’Aathmuqam s’enfuient dans des endroits plus sûrs.

Le Kashmir est divisé entre les deux rivaux dotés d’armes nucléaires. Les deux revendiquent la région dans son intégralité et ont mené deux de leurs trois guerres pour la région.

Continuer la lecture

International

Manifestations anti-indiennes au Kashmir

Publié

le

Des manifestations anti-indiennes et des affrontements ont éclaté samedi dans Kashmir après que des affrontements entre militants et les forces gouvernementales aient tué quatre rebelles, ont annoncé la police et des habitants.

Les combats surviennent alors que la région est déjà sous le chaos le plus meurtrier de la décennie, au cours de laquelle plus de 500 personnes ont été tuées. Selon les groupes de défense des droits, ils comprennent au moins 269 militants, 158 membres des forces gouvernementales indiennes et 156 civils.

Les troupes indiennes ont assiégé samedi matin un siège autour d’un village situé dans la région de Pulwama, dans le sud du pays, après que des militants s’y sont cachés, ce qui a entraîné un échange de coups de feu, a annoncé la police. Quatre militants ont été tués, a précisé la police, ajoutant que les troupes ne faisaient pas de victimes.

Les habitants ont déclaré que les forces gouvernementales avaient fait exploser une maison de civils avec des explosifs lors des combats, une tactique commune de contre-insurrection menée par les troupes indiennes au Kashmir. Au moins deux autres maisons ont également été endommagées.

Les combats ont provoqué des manifestations après que des centaines d’habitants aient tenté de se rendre sur les lieux de la bataille pour aider les militants à s’échapper. Les forces gouvernementales ont tiré des coups de semonce, des balles de fusil de chasse et des gaz lacrymogènes sur les manifestants qui jetaient des pierres. Au moins six personnes auraient été blessées.

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn