Connect with us

Divers

Radio tounsi, les rêves des jeunes sous les bottes des directeurs

Publié

le

Avant première/ Mosaab aymen

Radio Tounsi, une radio web de jeunes, a détourné des fonds accordés pour un projet de media étudiant à son profit.   

La corruption avait poussé les Tunisiens à manifester leur ras-le-bol contre le pouvoir en place. Des manifestations de mécontentement qui ont finalement abouti à une révolution qui a mis fin à 24 ans de règne du président de Ben Ali. Les jeunes, en particulier, souhaitaient mettre fin au climat général de corruption qui gangrenait les institutions et le marché du travail. La banque Mondiale estimait ainsi à près de 2% de son PIB annuel le cout de la corruption à la Tunisie.

7 ans après qu’en ait il ? Une instance Nationale de Lutte contre la Corruption, INLUCC, avait été créée au lendemain de la révolution en 2011. La corruption qui servait aussi comme cheval de bataille du 1er Ministre Youssef Chahed en 2016, lors de la formation de son gouvernement, a-t-elle disparue ou au moins faiblie ? La dernière affaire de détournement de fonds public dédiés à des jeunes Etudiants Tunisiens par une radio Tunisienne locale, Radio Tounsi, démontre le contraire et l’ampleur du phénomène qui touche tous les secteurs de la société Tunisienne y compris les medias et la société civile.

L’affaire Radio Tounsi, escroquerie et exploitation des jeunes : Radio Tounsi, radio web basée au quartier de Mutuelleville à Tunis,  s’est bénéficiée d’une bourse de la part de l’Organisation internationale de développement de media Internews pour implémenter un projet d’échange « Al Jisr » de media Etudiant de 3 mois renouvelable commençant le 1er Janvier au 31 Mars 2018 . Le projet avait pour but d’encourager les étudiants à s’exprimer et à couvrir les évènements de leur vie estudiantine. Radio Tounsi devait être la plateforme pour la création et diffusion de contenus media produit par les étudiants, les coacher et leur permettre de discuter de thématiques autour du journalisme et de la démocratie. Dans ce but, la radio a reçu une bourse en Février 2018 de 16 342USD de la part d’Internews par virement bancaire devant couvrir les salaires des étudiants travaillant sur le projet, l’achat de matériel (camera…), petites indemnités pour les étudiants produisant du contenu, organisation d’une formation sur les principes de base du journalisme etc.

BUDGET DESCRIPTION
Salaires Equipe projet JISR 3576$
Visite du Département de Journalisme de l’Université d’Arizona pour 3 étudiants aux Etats-Unis 7290$
Equipement pour les Etudiants (Appareil photos, micro, carte mémoire…) 4620$
Rémunération pour les étudiants et formation 856$
TOTAL 16342$

 

Faux et usage de faux

Mais rien de l’accord passé n’a vu le jour et l’argent du projet a disparu dans les caisses du Directeur, Arslene Hachicha. Les activités du projet n’ont pas été implémentées. Les étudiants travaillant sur le projet n’ont jamais été payé, le matériel jamais acheté… Le directeur s’est contenté de donner comme tout justificatif un simple document word avec des dépenses ambigües, voir fictives.

Les étudiants qui présentaient un sacré intérêt pour ce projet ont vite déchanté « Enfin nous, les étudiants, avions l’opportunité d’avoir les moyens de nous exprimer dans un projet si novateur. Mais cela a été volé, gâché par l’avidité du Directeur de la Radio qui s’est servie de nous, de ce projet, uniquement pour détourner les fonds octroyés. » Une étudiante  a ajouté « Ce projet détourné, bloqué par la radio est d’une grande frustration. Cela contribue au climat d’impunité car ces voleurs en cravate ne sont pas dérangés, et pire, cela leur donne le signal que c’est comme cela que ça marche, qu’avec des factures falsifiées on ne va pas leur demander des comptes. Ils vont ainsi continuer leurs pratiques mafieuses. » Un autre étudiant a rajouté en amertume « La façon dont on a été détourné ce projet nous rappelle les pratiques de l’ère de Ben Ali et tout ce à quoi nous nous sommes battus en Tunisie contre : la corruption, l’exploitation des jeunes par les seniors, le détournement des fonds des projets de développement, le vol de nos opportunités… C’est cette mentalité mafieuse dont nous avons à faire face et qu’il faut mettre fin.»

Il est temps de changer les mentalités et les façons de faire des générations qui ont été façonnées par des décennies de dictature, de la « culture de la magouille », la corruption généralisée est une tache de grande envergure. Elle demande un plan d’action nationale a tous les échelons et une justice intransigeante refusant l’impunité.

La Tunisie saura t’elle se donner les moyens de ses ambitions de dignité et de croissance, mettre fin au fléau de la corruption et redonner la confiance aux jeunes et investisseurs ? Il en va de l’avenir de sa transition vers un Etat de Droit démocratique basée sur la justice.

Rapport-de-dépensesRadioTounsi

Contrat_Bourse_RadioTounsi_Internews

SG-R-TN1761-1_m00_DetailedBudget

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Divers

Nuages abondants avec pluies isolées

Publié

le

Par

Des nuages abondants jeudi avec pluies isolées, orageuses sur le nord et le centre et intéressant le sud l’après-midi. Ces pluies seront temporairement intenses avec chutes de grêle par endroits.
Le vent de secteur Nord souffle sur le nord et de secteur Est sur le centre et le sud faible à modéré de 15 à 30 km/h puis se renforçant relativement l’après-midi près des côtes nord et dans le golfe de Gabès et dépassant temporairement 80 km/h sous orages.
La mer sera peu agitée à agitée sur les côtes nord et dans le golfe de Gabès. Les températures maximales seront comprises entre 25 et 30°C dans le nord et le centre et entre 31 et 36°C dans le sud.

Prévisions pour Vendredi 21 Septembre 2018

Le temps sera demain parfois nuageux sur la plupart des régions avec pluies isolées et orageuses. Des chutes de grêle par endroits.
le vent de secteur Nord sera assez fort à fort de 30 à 50 km/h près des côtes nord et dans le golfe de Gabes et faible à modéré de 15 à 25 km/h ailleurs et dépassant temporairement 80 sous orages.
La mer sera agitée à très agitée sur le nord, agitée dans le golfe de Gabes et peu agitée ailleurs. Les températures maximales seront comprises entre 26 et 31°C dans le nord et le centre et entre 30 et 36°C dans le sud.

Continuer la lecture

météo

Risque d’une tempête tropicale au détroit de Sicile!

Publié

le

L’institut météorologique italien a publié ce matin ce communiqué:

« Dans les prochains jours, la Méditerranée pourrait être le théâtre d’un événement particulièrement extrême et rare (mais pas exceptionnel): on parle d’une « tempête tropicale méditerranéenne », également appelée « cyclones tropicaux de la Méditerranée ». Ce sont des phénomènes très similaires dans la nature et le développement aux vastes et puissants ouragans de l’Atlantique et du Pacifique, dont ils diffèrent cependant pour les dimensions particulièrement petites (comme il est évident, dans une petite mer comme la Méditerranée et avec les divers obstacles présent morphologique).

Ce cyclone pourrait se produire entre le jeudi 20 et le vendredi 21 en Méditerranée centrale: il y a encore beaucoup d’incertitude quant à sa formation exacte et surtout sur les zones touchées, mais le risque de développement est très élevé, comme le craignent tous les modèles mathématiques. En effet, les modèles mathématiques à l’échelle locale sont très difficiles à encadrer pendant 36/48 heures, contrairement à d’autres situations. »

Continuer la lecture

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn