Connect with us

Célébrités

Le « Hollywood Boulevard » sans l’étoile de Donald Trump

Publié

le

Le lundi 7 août 2018, le conseil municipal de la ville de West Hollywood a voté à l’unanimité, pour le retrait de l’étoile du président Donald Trump du « Walk of Fame », déjà qu’elle a souvent été la cible de vandalisme.

Le maire de la municipalité, John Duran avait déclaré, en ce sens, à la chaîne américaine CNN : «Nous n’avons pas adopté cette résolution parce que Donald Trump est un conservateur ou un républicain. Obtenir une étoile sur cette promenade est un honneur. Quand quelqu’un diminue et attaque les minorités, les immigrants, les musulmans, les gens avec des handicaps ou les femmes, cet honneur n’existe plus».

Célébrités

Oscars 2019: Kevin Hart se retire de la présentation de la cérémonie

Publié

le

Le comédien et acteur américain Kevin Hart a déclaré qu’il a décider de ne pas présenter la cérémonie des Oscars 2019 à la suite d’une controverse sur des tweets homophobes.

Il a dit qu’il ne voulait pas être une distraction et qu’il était « désolé d’avoir blessé des gens ». Le choix de Hart comme hôte n’a été annoncé que mardi.

Mais des tweets d’il y a une dizaine d’années ont été révélés par des insultes apparemment anti-gays, suscitant un appel pour que l’Académie des arts et des sciences cinématographiques le retire de sa liste. Kevin Hart avait déclaré que le « Hosting » des Oscars était « un objectif sur ma liste depuis longtemps ».

Mais dans un tweet tard jeudi, il a déclaré qu’il avait choisi de se retirer « parce que je ne veux pas être une distraction lors d’une soirée qui devrait être célébrée par autant d’artistes incroyables et talentueux ». Il a déclaré: « Je m’excuse sincèrement auprès de la communauté LGBTQ pour mes paroles insensibles du passé. »

 

Continuer la lecture

Célébrités

Libération de Saad Lamjarred

Publié

le

L’avocat de Saad Lamjarred vient d’annoncer le paiement d’une caution de 75 000 euros pour la libération de ce dernier. Le journal « Le Parisien » a confirmé que Lamjarred restera sous surveillance judiciaire et ne serait pas autorisé à voyager hors de France, en particulier à son pays, le Maroc. Il lui est également interdit de se rendre dans le sud de la France et devrait s’installer dans son appartement parisien en attendant son procès au début de l’année prochaine.

L’artiste marocain s’engagera à se rendre chaque semaine au siège de la police le plus proche depuis son lieu de résidence et son avocat, Jean-Marc Fadida, devrait organiser une conférence de presse sur les derniers développements de l’affaire.

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn