Connect with us

Nationale

Kais Saied: « La Tunisie vit une misère politique et constitutionnelle qui n’égale que la misère de la majorité des tunisiens »

Publié

le

Kais Saied, professeur de droit constitutionnel, a déclaré que la crise politique non résolue entre le palais de Carthage et la Kasbah avait été transférée à la Chambre des députés, soulignant que le Premier ministre était en mesure de procéder au remaniement ministériel sans passer par à la Chambre des représentants.

« La Tunisie vit dans une misère politique et constitutionnelle qui n’égale que la misère de la majorité des tunisiens », a-t-il déclaré lors de la présentation au journal de 20H de la chaîne nationale. « En tout état de cause, aucun texte constitutionnel ne requiert la passation de la nouvelle structure du gouvernement à la Chambre des représentants. »

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nationale

Scandale LICRA: Habib Kazdoghli exclu du parti AL MASSAR

Publié

le

Par

Le parti Al Massar a annoncé le gel de l’adhésion de l’universitaire Habib Kazdoghli, en raison de son implication en tant que président d’honneur et responsable de la commission histoire et mémoire d’une association liée à la LICRA. Une nouvelle filiale en Tunisie d’une association sioniste, pro-Israël appelée « Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme« .

Al Massar a assuré qu’il n’est pas responsable des appartenances et des positions de Habib Kazdaghli et a appelé les structures du parti à se conformer à cette décision.

 

 

Continuer la lecture

Nationale

Youssef Chahed: Le remaniement ministériel vise à conférer davantage d’efficience à l’action du gouvernement

Publié

le

Par

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé ce lundi un remaniement ministériel touchant dix-huit portefeuilles: Treize ministres et cinq secrétaires d’Etat.
Chahed a déclaré qu’il a opéré ce remaniement conformément aux attributions qui lui sont dévolues par la Constitution pour « conférer davantage d’efficience à l’action du gouvernement ».
La démarche suivie pour opérer ce remaniement depuis le premier gouvernement annoncé le 20 août 2016, a-t-il dit, est basée sur l’adéquation entre les exigences de la compétence et de l’aptitude à être au service des citoyens. Cela outre, a-t-il ajouté, le dialogue établi avec les acteurs politiques pour la constitution d’une équipe gouvernementale solidaire, cohérente et responsable œuvrant à mettre fin à la crise politique actuelle, à la réalisation de la stabilité du pays et au règlement des dossiers en suspens.
Des dossiers qui concernent les volets économiques et sociaux, a-t-il précisé.
Les concertations « nécessaires » ont été engagées avant de procéder au remaniement, a assuré le chef du gouvernement, estimant qu’il est de nature « à préparer le pays aux prochaines échéances importantes en garantissant un climat sain et une feuille de route claire ».
Les prochaines élections qui se tiendront dans moins d’un an exigent le parachèvement du processus institutionnel et une administration plus efficace pour résoudre les problèmes des citoyens, a encore relevé Youssef Chahed.
Il a félicité les ministres et les secrétaires d’Etat qui ont quitté le gouvernement et qui ont « travaillé dans des conditions difficiles ».

Source: TAP

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn