Connect with us

bourse

Hausse de 15,9% du résultat global des sociétés cotées en bourse au 1er semestre 2018

Publié

le

Au premier semestre 2018, le résultat global des sociétés cotées a augmenté de 15,9% par rapport à la même période de 2017, pour atteindre un montant de 1 046MD contre 903MD. Ce résultat n’englobe que les 68 sociétés cotées qui ont publié leurs états financiers semestriels, parmi les 81 que compte la Cote, selon les données fournies par le site électronique de la Bourse de Tunis.
Les 13 sociétés qui n’ont pas encore communiqué, à la date du 31 octobre 2108, leurs états financiers semestriels sont : UADH, MIP, TUNISAIR, SIPHAT, STIP, ELBENE INDUSTRIE, SOPAT, ELECTROSTAR, AMS, CARTHAGE CEMENT, SITS, AETECH et SERVICOM. Sur les 68 sociétés, 42 ont enregistré des résultats bénéficiaires. Hors Carthage Cement, les sociétés qui composent le Tunindex20, ont accaparé 79% du résultat global, en croissance de 14,2%, avec un montant global de 822 MD contre 719 MD au premier semestre 2017.
Le secteur financier a le vent en poupe

Durant le premier semestre de l’année 2018, le résultat de l’ensemble des sociétés composant le secteur financier a connu une hausse remarquable de 18,2% par rapport à la même période de l’année 2017, totalisant 678MD contre 574MD. Ainsi, les 12 banques cotées ont réalisé un résultat global de 588 MD au premier semestre 2018, en progression de 18,7% par rapport à la même période de l’année 2017. Le résultat semestriel global des 7 sociétés de leasing cotées a régressé de 1,02% par rapport à la même période de l’année 2017 pour atteindre 25MD contre 26 MD. De même, les 4 compagnies d’assurances cotées ont-elles affiché un résultat semestriel global en progression de 17,5% pour se situer à 39MD contre 33MD durant le premier semestre 2017.
Les résultats du secteur des services dédiés aux consommateurs ont connu une régression de 12,5%, attribuée à la baisse de la majorité des entreprises qui le composent. Au sein de ce secteur, le résultat semestriel global des 2 enseignes de la grande distribution cotées en bourse (Monoprix et Magasin General) a fortement régressé à 9,27MD contre 12,57MD durant la même période de 2017. Même tendance pour le résultat semestriel global des 3 concessionnaires automobiles cotés qui a régressé de 5,8% pour se situer à 39,8MD contre 42,3MD durant la période comparable à l’année 2017.
Des performances positives pour les biens de consommation

Le secteur des biens de consommation a réalisé une performance positive au premier semestre 2018 de 4,9%, tirée principalement par le sous-secteur, agroalimentaire et boissons qui a enregistré une croissance de 9,8%. Dans ce sous-secteur, le résultat semestriel global des 3 grands groupes opérant dans l’agroalimentaire (Poulina Group Holding, Delice Holding et SFBT) a progressé de 8,8% pour atteindre 209MD contre 192MD durant le premier semestre 2017. Le secteur des industries, selon les résultats semestriels globaux, a fortement progressé pour se situer à 31,9MD contre 15,2MD durant la même période de 2017.
Le doublement de sa performance est attribué à une meilleure tenue au niveau des matériaux de construction et au sous-secteur biens et services industriels dont le résultat semestriel a réalisé une forte augmentation de 44%. Le secteur matériaux de base porté par les performances, exceptionnelle de la société ICF (+245%) et remarquable de la société Air liquide (+85%), le secteur a réalisé la meilleure performance de la Cote avec 121,4% pour un résultat global de 34MD contre 15MD durant le premier semestre 2017.
Pétrole, gaz, technologie, un triptyque performant

Autres secteurs le pétrole, le gaz et la technologie ont réalisé respectivement des performances de 64,1% et de 3,8%, tandis que deux autres secteurs ont réalisé une contre-performance, à savoir les secteurs de la santé (-14%) et des télécommunications (-34,9%) . Au niveau des sous-secteurs, huit ont affiché des performances positives. Les meilleures performances reviennent aux sous-secteurs automobiles et équipementiers, chimie et biens et services Industriels. En outre, deux sous-secteurs ont réalisé des contre-performances, à savoir les produits ménagers et soins personnels et celui de la distribution.
Après la société ICF qui a marqué la croissance la plus forte avec 245,1%, les hausses les plus importantes ont été réalisées par LAND’OR (+167,8%), SAM (+103,4%),SOMOCER (+86%), AIR LIQUIDE TUNISIE (+84,6%), SOTIPAPIER (73,1%), SOTUVER(+70,6%),puis STB (64,4%). Les plus fortes baisses ont touché WIFACK INTERNATIONAL BANK (-95,1%), STEQ (-113,9%), MONOPRIX (-97,5%), SIMPAR (-80,1%), ADWYA (-69,1%) et MODERN LEASING (-67,2%).

SOURCE: TAP

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bourse

Les actualités du marché bousier

Publié

le

Par

TUNIS, 23 oct 2018 (TAP)-Voici les actualités du marché bousier, rapportées, mardi, par l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP):
BT : croissance de 19.3% du PNB
Les indicateurs d‘activité relatifs au 3ème trimestre de l’année 2018 font apparaître une croissance de 19.3% du PNB pour s’élever à 229.1MTND contre 192 MTND à fin septembre 2017.
Les crédits à la clientèle (nets des provisions constituées) ont enregistré une augmentation de 12%, passant de 3.917 MTND au 30/09/2017 à 4.386 MTND au 30/09/2018. Cette croissance a touché toutes les composantes des crédits accordés aux entreprises et aux particuliers.
Les dépôts de la clientèle sont en croissance de 12,8% passant de 3.348 MTND au 30/09/2017 à 3.775 MTND au 30/09/2018. Cette croissance est générée essentiellement par l’augmentation des dépôts d’épargne de 16,2% et des dépôts à vue de 13,4% entre septembre 2017 et septembre 2018.
L’encours des ressources spéciales a augmenté de 70,9% passant de 268.807 mille dinars à la fin de Septembre 2017 à 459.368 mille dinars à fin septembre 2018 et ce suite aux nouveaux tirages effectués par la banque sur des nouvelles lignes de crédits extérieures accordées par des bailleurs de fonds internationaux.
Les produits d’exploitation bancaire ont progressé de 26,8% pour atteindre 388.348 mille dinars en septembre 2018 contre 306.262 mille dinars à fin septembre 2017. Cette progression concerne les intérêts 33%, les commissions 9,4% et les revenus du portefeuille commercial et d’investissement 15,6%.
Par ailleurs, les charges d’exploitation bancaire sont en augmentation de 39,4%, passant de 114.206 mille dinars fin septembre 2017 à 159.243 mille dinars à fin septembre 2018. Cette hausse des charges est engendrée essentiellement par l’augmentation du volume des dépôts et des tirages sur les ressources extérieures. En outre, les charges du personnel pour un montant de 51.279 mille dinars, en augmentation 8,7% par rapport à la même période de l’année dernière.

Continuer la lecture

bourse

Actualité du marché boursier

Publié

le

Par

Voici l’actualité du marché boursier, telle que rapportée mardi, par l’intermédiaire en bourse Mena Capitals:
STB : les états financiers de la banque arrêtés au 30 juin 2018 font ressortir un bénéfice net de 35.MTND au premier semestre de l’année 2018 contre 64.4%. Les produits d’exploitation ont haussé de plus de 85 millions de dinars (+30%) par rapport à la même période en 2017 pour s’établir à 380,6 millions de dinars.
Cette croissance est essentiellement imputée à la progression des intérêts et revenus assimilés de 33,4% pour s’élever à 264,6 millions de dinars contre 198,6 millions à fin juin 2017. Les gains sur portefeuille-titres commercial ont aussi progressé au premier semestre (+26%) atteignant 36,1 millions de dinars.
Les revenus du portefeuille-titres d’investissement, ont enregistré une croissance de 41% pour passer de 26,2 millions à fin juin 2017à 39,6 millions de dinars juin 2018. Par ailleurs, les charges d’exploitation ont augmenté de 44,3% passant de 118,9 millions de dinars au premier semestre de 2017 à 171,6 millions à fin juin dernier et ce suite à la hausse de 44,4% des intérêts encourus et charges assimilées à 169,2 millions de dinars. La banque a vu son PNB augmenter de 19.6% pour s’établir à 209MTND au 30 juin 2018 contre 174.7 MTND la même période l’année dernière. Le Résultat d’exploitation de la période ressort ainsi excédentaire de 39,5 millions de dinars contre 20,1 millions à fin juin 2017, soit une progression de 96%.
SERVICOM : le groupe a enregistré une perte nette (part du groupe) de 15 millions de dinars en 2017. Un record dans l’histoire du Groupe depuis sa création en 2004. Selon les états financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2017, les revenus du Groupe ont chuté de 28% (environ 20 millions de dinars) pour s’établir à fin décembre dernier à 49,8 millions de dinars contre 68,6 millions une année auparavant. Cette baisse est due particulièrement à la régression des revenus provenant des filiales SERVITRA (-38%) et SERVITRADE (-29%). Toutefois, les revenus de SERVICOM Industrie ont augmenté de 178% pour s’élever à 4,1 millions de dinars. les charges d’exploitation ont baissé à un rythme moins important que les revenus pour s’établir à 58,6 millions de dinars contre 61,2 millions en 2016 enregistrant ainsi un repli de 4,4%.
Le Résultat d’exploitation du Groupe ressort déficitaire de 8,3 millions de dinars alors qu’il était excédentaire de 8 millions en 2016.

Tunis,9 oct. Source: (TAP)

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn