• Home
  • Régional
  • Des dizaines de blessés au cours de la deuxième nuit d’affrontements à Beyrouth
Régional

Des dizaines de blessés au cours de la deuxième nuit d’affrontements à Beyrouth

La police anti-émeute et des manifestants antigouvernementaux se sont affrontés une deuxième nuit dans la capitale libanaise, Beyrouth, faisant des dizaines de blessés.

Les manifestants ont lancé des bouteilles et des feux d’artifice sur les officiers, qui ont répondu avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

Pendant ce temps, le ministre de l’Intérieur a ordonné l’ouverture d’une enquête sur une répression samedi qui a fait des dizaines de blessés.

Les troubles ont été alimentés par la colère de l’élite dirigeante au sujet de l’économie en difficulté et de la corruption.

Les manifestations ont déclenché la démission du Premier ministre Saad al-Hariri en octobre, mais les discussions sur un nouveau gouvernement sont dans l’impasse.

Lundi matin, le président Michel Aoun a reporté à jeudi des consultations formelles avec les blocs parlementaires sur qui choisir comme premier ministre.

M. Hariri, qui devait être nommé malgré le retrait de sa candidature le mois dernier, a demandé un délai pour permettre « davantage de consultations », a indiqué la présidence.

Dimanche, des forces de police anti-émeute ont de nouveau été déployées en grand nombre alors que des milliers de manifestants retournaient dans les rues.

Les Forces de sécurité intérieure du Liban ont déclaré avoir tiré des gaz lacrymogènes après que des manifestants les aient bombardées de feux d’artifice et de pierres.

Related posts

Siliana : 5 morts et 1 blessé grave dans un accident mortel

smida

Le Soudan ferme ses frontières avec la Libye et la République centrafricaine

amin amin

Poutine cherche à mettre fin au conflit libyen

amin amin

Leave a Comment