Connect with us

crimes

Affaire Khashoggi: La Turquie convoque l’ambassadeur saoudien

Publié

le

La Turquie a convoqué l’ambassadeur saoudien pour demander « la pleine coopération » du royaume dans le cadre d’une enquête sur la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, qui aurait été tué alors qu’il se rendait au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.

Khashoggi, 59 ans, a été porté disparu mardi dernier alors qu’il se rendait au consulat pour se documenter en vue d’épouser sa fiancée turque.

Un responsable turc a déclaré que l’ambassadeur saoudien avait rencontré le vice-ministre des Affaires étrangères, Sedat Onal, dimanche au ministère. La chaîne de télévision privée turque NTV a annoncé qu’Ankara avait demandé aux enquêteurs turcs de fouiller le bâtiment du consulat à Istanbul, mais qu’un responsable du ministère des Affaires étrangères ne voulait pas confirmer le rapport.

Des responsables turcs ont déclaré que le contributeur du Washington Post avait été tué au consulat et que son corps avait ensuite été retiré du bâtiment, sans fournir aucune preuve. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il attendrait les résultats de l’enquête.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

crimes

11000 comprimés de la drogue « Zombie » Saisis au port de La Goulette

Publié

le

Par

11295 comprimés de la drogue « Zombie » ont été saisis grâce à la vigilance des agents du bureau de contrôle des douanes du port de La Goulette. En effet, nos douaniers étaient parvenus à déceler cette drogue cachée dans les parois d’un réfrigérateur ramené par un tunisien résident à l’étranger, en provenance  de Gênes.

Une drogue très dangereuse qui provoque des épisodes d’extrême violence, de perte totale de contrôle avec de fréquents passages à des actes criminels horribles.

 

Continuer la lecture

crimes

Une Afghane poignardée en pleine rue en France

Publié

le

Par

Plusieurs associations ont appelé à un rassemblement vendredi à 18H00 à Besançon où le meurtre de Razia, une Afghane de 34 ans poignardée à mort mardi, suscite une vive émotion, d’autant que son mari, suspect N.1, est toujours en fuite. « C’est un rassemblement pour les gens qui souhaitent manifester leur amitié à Razia ainsi que leur soutien aux femmes victimes de violence et à celles et ceux qui s’en occupent », a déclaré à l’AFP Christine Perrot, présidente de l’association Solidarité Femme, à l’origine de l’appel. Logée depuis un an dans un appartement par cette association qui accompagne les femmes victimes de violences conjugales, Razia a été tuée en pleine rue à Besançon de plusieurs coups de couteau au torse et au cou alors qu’elle revenait de ses courses.

Source: Paris Match

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn