Connect with us

Cuisine

Les recettes traditionnelles du chef Abderrahmen: Berkoukech de Tozeur

Publié

le

Berkoukech de Tozeur

Liste des ingrédients

Pâte à berkoukech : 160 g

Huile d’olives : 50 cl,

Viande d’agneau : 200 g

Viande de veau : 200 g

Poulet : 200 g

Pigeon : une pièce

Lapin : 200 g

Poulpe séchée : 200 g

Sardine séchée : 50g

Abricot séché : 25 g

Légumes secs : 150 g

Tomate concentrée : 40 g

Sel fin : QS

4 épices : QS

Poivre noir QS

Remarque : QS = quantité suffisante

 

Les étapes de préparation

Faire la mise en place de marchandise et matériel.

Tremper à l’avance les ingrédients séchés (poulpe, sardine, abricot, lentille, fèves et pois chiches).

Habiller, laver et tailler l’oignon en dès.

Mettre l’eau dans le couscoussier pour la cuisson de la pâte berkoukech.

La pâte à berkoukech est obtenue en agrandissant la pâte à m’hamssa à la grosseur d’un pois-chiche en lui ajoutant de la semoule fine et de l’eau tiède.

Cuire la pâte berkoukech à la vapeur.

Démarrer à froid la cuisson des légumes secs à grand mouillement.

Ajouter la tomate concentrée et l’assaisonnement.

Adjoindre les viandes selon leurs duretés de cuisson.

Laisser cuire à couvert jusqu’à la totale cuisson des légumes et viandes.

A la fin de cuisson, ajouter la pâte à berkoukech.

Dresser le berkoukech dans un récipient creux et servir très chaud.

 

Matériel de préparation, cuisson et dressage

Planche à découper.

Couscoussier.

Louche.

Écumoire.

Spatule en bois.

Cuillère à soupe.

Calotte ou bassin.

Casserole.

Tebssi ou Assiette creuse selon votre choix.

 

                      

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cuisine

Le Bernardin nommé restaurant n ° 1 aux États-Unis

Publié

le

Le Bernardin, le restaurant français de fruits de mer à New York, a été titré en tant que meilleur restaurant des États-Unis et le deuxième meilleur restaurant du monde.

Le classement français est basé sur des critiques imprimées et en ligne de 400 sources aussi diverses que le Guide Michelin et Yelp. »Je suis tellement fier de notre équipe et j’ai hâte de partager la nouvelle avec eux », a déclaré le chef et copropriétaire, Éric Ripert.

Guy Savoy à Paris a été nommé numéro un dans le monde et Le Bernardin partage la deuxième place avec Kyo Aji à Tokyo.

Continuer la lecture

Cuisine

Une soupe qui soigne la grippe, le rhume, l’excès de mucus et les infections des sinus

Publié

le

Par

L’hiver approche, avant-première vous propose une soupe miraculeuse qui permettra à votre corps de faire le plein en nutriments et vous garantira une santé de fer !

Recette de la soupe à l’ail et au gingembre

Cette recette pourra vous protéger du rhume, de la grippe, des infections des sinus et d’un bon nombre de maladies qui peuvent facilement être contractées en hiver.

Ingrédients :

– 2 gousses d’ail pelées et coupées en petits dés

– 4 oignons, tranchés finement

– 7 tasses de bouillon de poulet (il est possible d’utiliser du bouillon de légumes)

– 50g de racine de gingembre râpée

– 1 piment finement coupé en dés

– Quelques champignons hachés ou entiers (facultatif)

Préparation

Mettez l’ail, les oignons, les champignons (s’il y en a) et le gingembre dans une grande casserole puis faites revenir le tout à feux doux pendant quelques minutes. Ajoutez le bouillon et laissez mijoter. Mélangez le tout jusqu’à ce que tous les ingrédients soient cuits. Ajoutez le piment haché et remuez pendant 5 minutes supplémentaires.

Vous pouvez combiner ce potage avec une infusion de citron et un morceau de pain croustillant. Cela fournira plus d’effets antibactériens et facilitera également votre digestion.

Les bienfaits de l’ail et du gingembre

L’ail est à lui seul un allié de taille pour notre santé. Riche en vitamines A, B, C, E en potassium, en zinc et en antioxydants, c’est un antibiotique naturel, un antiseptique, un anti-inflammatoire et un antibactérien. De ce fait, il est excellent pour notre système cardio-vasculaire, combat les virus et les infections, favorise la digestion et en outre, nous aide à perdre du poids.

Quant au gingembre, il est utilisé depuis des siècles pour combattre de nombreuses maladies. Cette épice appréciée dans les 4 coins du monde, est un redoutable antiviral, anti-inflammatoire et antibactérien. Le gingembre lutte contre le refroidissement et réchauffe le corps, il stimule le système immunitaire, améliore la digestion, soulage les douleurs d’articulations,  fais baisser la fièvre et apaise les migraines. En association avec l’ail et le curcuma, il aiderait notamment à prévenir du cancer du côlon, de l’intestin et de l’ovaire.

Mises en garde : Le gingembre est déconseillé aux personnes chétives, aux femmes enceintes ainsi qu’aux personnes atteintes de maladies du sang. De plus, le citron est contre-indiqué en cas de troubles rénaux et biliaires et d’ulcères de l’estomac.

 Source: Santé+

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn