Connect with us

International

Barça-Real 5-1, le Barça fait basculer le Real Madrid dans la crise

Publié

le

Malgré l’absence de Lionel Messi, le FC Barcelone a survolé le Clasico face à un Real Madrid totalement absent, voire carrément inexistant. Nanti d’un Jordi Alba à la fois maître de son sujet et des velléités offensives de Gareth Bale qu’il a nulifiées, le Barça s’offre un nouveau chapitre glorieux dans le grand livre des rivalités qui l’oppose au club de la capitale espagnole.

Barcelone ouvre le bal dès la dixième minute avec un scénario au déroulement parfait avec un script respecté à la lettre, sauf par les défenseurs merengue. Jordi Alba s’échappe dans le dos d’un Nacho inexistant et d’un Bale fantomatique et sert Coutinho en retrait pour la 30e passe du Barça sur cette action et accessoirement, l’ouverture du score du Brésilien. Le Real a du mal à entrer dans le match et à sortir de sa moitié de terrain avec des relances longues pour un Benzema esseulé en pointe, ou un jeu en triangle forcé 40 mètres de ses propres buts avec des pertes de balle de plus en plus dangereuses.

Dominés au milieu, fébriles en défense et sans solution devant, les Madrilènes encaisseront un deuxième but sur penalty quand Suarez s’écroule dans le rectangle merengue suite à un tacle de Varane à la demi-heure de jeu. Après l’intervention de la VAR, Suarez se charge d’exécuter la sentence pour donner plus d’ampleur à la domination des locaux. 2-0, le score à la pause. Et c’est largement mérité.

C’est un Real totalement transfiguré qui retourne sur le pré du Nou camp en seconde période. Le club merengue lance une offensive sur le flanc droit, où Vazquez lance Isco dans la surface, qui parvient à centrer fort en bout de course et Marcelo déboule et marque en force du pied droit après un contrôle de la poitrine qui élimine Piqué. 2-1. Le match du Real commence à la 50e minute. Mais une grande désillusion attend les Merengue.

Pourtant, le Real s’applique en attaque et Modric touche le poteau sur une belle frappe rasante et tendue depuis l’entrée de la surface. Le Barça rétorque quelques instants plus tard, quand Suarez reprend d’une aile de pigeon qui heurte le poteau de courtois une remise de Sergi. Les débats soint beaucoup plus équilibrés depuis le début du second acte. Mais le tournant du match approche.

Karim Benzema manquera une grosse opportunité sur un centre de Vazquez aux six mètres qu’il reprendra juste au dessus des buts de Ter Segen. Luis Suarez, lui, ne ratera pas la sienne. Ousmane Dembélé, qui vient d’entrer en jeu, décale Sergi Roberto qui d’un petit centre précis, trouve la tête d’El Pistolero qui plie la rencontre sous les yeux d’un Messi ravi en tribunes. D’autant que Suarez profitera d’une perte de balle de Ramos suivie d’un autre service de Sergi pour réussir un petit ballon piqué sur Courtois venu à sa rencontre pour s’offrir un mémorable triplé. Dembélé n’en a pas fini avec la défense du Real cependant, lui qui se faufile dans la surface adverse et centre au second poteau pour Vidal qui marque d’une tête piquée.

Le Français, arrivé en retard face à l’Inter, a débarqué à point nommé pour permettre à ses coéquipiers d’alourdir le score et de faire d’une victoire probante une véritable correction. Sachant que l’aile de pigeon de Suarez, butant sur Courtois, aurait pu connaître meilleur sort (89e). Idem pour cette ultime opportunité de Benzema, qui manque l’immanquable en toute fin de rencontre à six mètres des buts de Ter Stegen.

5-1, le score final. Le Real Madrid s’incline donc et pour Julen Lopetegui, c’est sans doute la défaite de trop. Le Clasico a redistribué les cartes, le Barça est tout en haut et le Real est désormais érythème du ventre mou dans les profondeurs de la Liga avec la crise sur le gâteau. Son entraîneur va devoir en prendre la responsabilité, malgré un début de seconde période intéressant. Mais dans un Clasico, on ne commence pas à jouer à la 50e minute.

Source: Goal

International

Pourquoi l’Indonésie est-elle touchée par de graves catastrophes?

Publié

le

Par

Si Certains pays sont mieux placés que d’autres, l’Indonésie a tiré un bien mauvais numéro. L’Etat aux 18 306 îles se situe au cœur de la Ceinture de feu. Un alignement de 450 volcans posés sur des plaques tectoniques mouvantes. Quand la terre tremble, tout s’enchaîne : les volcans s’éveillent et s’ils sont sous-marins, des tsunamis se forment.

Ces quinze dernières années, l’Indonésie a connu des catastrophes en série. 2004 est marquée par la pire catastrophe naturelle de ces 40 dernières années, un séisme sous-marin d’une magnitude de 9,3 entraîne la formation de vagues gigantesques. Plus de dix pays sont touchés dont l’Indonésie où 170 000 personnes perdent la vie.

Le tsunami  du 22-12-2018 a été causé par un glissement de terrain lié à une éruption volcanique provoquant le décès de 281 personnes et 1 000 blessés, a informé lundi 24 décembre l’Agence nationale de gestion des catastrophes.

Les experts mettent en garde contre la survenue de nouvelles vagues mortelles dues à l’activité volcanique dans la région.
« Le nombre de victimes va continuer à augmenter« , a averti Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l’Agence nationale de gestion des catastrophes.

La vague a touché les côtes méridionales de Sumatra et l’extrémité occidentale de Java, anéantissant des centaines de bâtiments. Elle est survenue après l’éruption du volcan Anak Krakatoa. Des milliers de personnes ont été évacuées sur les hauteurs, alors que Les secouristes recherchent désespérément des survivants et que « L’armée et la police passent les ruines au peigne fin pour voir s’il y a d’autres victimes« , a annocé Dody Ruswandi, haut responsable de l’Agence. Les opérations de secours devraient durer une semaine.

Continuer la lecture

International

Ligue Africaine des Clubs Champions: Clubs qualifiés

Publié

le

Par

Les matchs qualificatifs pour la phase de poules de la Ligue Africaine des Clubs Champions se sont déroulés dimanche 23-12-2018 donnant lieu aux résultats suivants:

Al Hilala ( Soudan) 1-0 Club Africain (Club Africain qualifié)

Diaraf Sénégal 1 – 0  Wydad Casablanca(Wydad qualifié)

Ittihad Tangier 1 –  0 Saoura algérien (Saoura qualifié)

Cotton Club du Cameroun 2 –  1  Ismaily égyptien( Ismaily qualifié )

Zesco United zambien 1 – 1 TP Mazembe congolais (TP Mazembe qualifié )

African Stars 0 – 0 Orlando Pirates (Orlando qualifié)

Mamilodi San Downs sud-africain 4 –  0 Ahli Benghazi Libyen (Mamilodi San Downs qualifié)

Lobbi Stars nigérian 3 – 0 Gormahaya Kenya (Lobbi Stars qualifié )

Simba Tanzanien 3 – 1 Red Devils zambien ( Simba qualifié )

JEMA Éthiopien 0 – 1 – Al Ahly Égypte (Al Ahly qualifié )

Serpents rwandais 0 –  0 Constantine Algérien ( Constantine qualifié)

Stade malien 0 – 0 Assek Mimosa ivoirien (Assek qualifié)

Vita Club angolais 4 – 1 Bantou (Vita Club qualifié)

Houria Conakry guinéen 6 – 1 – Annasr libyen (Houria Conakry qualifié)

Platinum Stars sud-africain  1 – 0 AS Utoho Congolais ( Platinium Stars qualifié)

A noter que l’Espérance Sportive de Tunis, tenant du titre, est qualifié d’office à la phase de poules, sans jouer ces tours préliminaires. Le tirage au sort concernant la composition des poules se déroulera vendredi 28-12-2018.

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn