Connect with us

Nationale

3000 cadres paramédicaux fuient les hôpitaux tunisiens

Publié

le

Le secrétaire général de la Fédération générale de la santé, Othman Jallouli a indiqué que près de 3000 cadres paramédicaux sont en train d’accomplir les démarches de migration vers l’Allemagne.

Dans une interview accordée au journal ‘’Al Akhbar’’ dans son numéro du 1er novembre 2018, Jallouli a précisé que  le départ de ces infirmiers est volontaire afin de fuir les hôpitaux tunisiens, qui deviennent de plus en plus insupportables, selon lui.

D’après Othman Jallouli, le départ de 3000 paramédicaux va compliquer la situation, qui se traduira par une dégradation accrue des prestations sanitaires.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nationale

Scandale LICRA: Habib Kazdoghli exclu du parti AL MASSAR

Publié

le

Par

Le parti Al Massar a annoncé le gel de l’adhésion de l’universitaire Habib Kazdoghli, en raison de son implication en tant que président d’honneur et responsable de la commission histoire et mémoire d’une association liée à la LICRA. Une nouvelle filiale en Tunisie d’une association sioniste, pro-Israël appelée « Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme« .

Al Massar a assuré qu’il n’est pas responsable des appartenances et des positions de Habib Kazdaghli et a appelé les structures du parti à se conformer à cette décision.

 

 

Continuer la lecture

Nationale

Kais Saied: « La Tunisie vit une misère politique et constitutionnelle qui n’égale que la misère de la majorité des tunisiens »

Publié

le

Kais Saied, professeur de droit constitutionnel, a déclaré que la crise politique non résolue entre le palais de Carthage et la Kasbah avait été transférée à la Chambre des députés, soulignant que le Premier ministre était en mesure de procéder au remaniement ministériel sans passer par à la Chambre des représentants.

« La Tunisie vit dans une misère politique et constitutionnelle qui n’égale que la misère de la majorité des tunisiens », a-t-il déclaré lors de la présentation au journal de 20H de la chaîne nationale. « En tout état de cause, aucun texte constitutionnel ne requiert la passation de la nouvelle structure du gouvernement à la Chambre des représentants. »

Continuer la lecture

Facebook

Facebook

Politique

2018 © avant-premiere.com.tn